Your daily dose of Polynesia

Votre dose quotidienne de Polynésie


Photos non retouchées - SOOC photos - ©2014-2015 Tahiti Daily Photo - Tous droits réservés - Contact: tahitidailyphoto(at)gmail.com

Cliquez ici pour accéder à tous les articles du blog


29 avril 2015

Dans le lagon de Tahaa

I reiterate that the colors are original, straight out of camera.

Je rappelle que les couleurs sont authentiques.


 Photo par ©TahitiDailyPhoto - Avril 2011 - Tahaa

28 avril 2015

Golden sunset in Moorea


These children are not aware of the beauty of the setting in which they are playing ..

Ces enfants ne sont pas conscients de la beauté du cadre dans lequel ils sont en train de jouer ...


Photos par ©TahitiDailyPhoto - Avril 2010 - Moorea


27 avril 2015

Salon du tatouage - Tattoo event (2/2)

Here are some photos of traditional tattooing,  still praticsed today. 

Le tatouage traditionnel, au peigne, est toujours pratiqué de nos jours. Voici quelques photos. 




"Tattoo" is a maohi (polynesian) word, it means " hit". One or two people strech the skin. The tattoo artist dips a comb  in ink and then hits the comb on the skin. The ink penetrates the skin, securing the tattoo.

"Tattoo" est un mot d'origine maohi, il signifie "frapper". Une ou deux personnes tendent la peau du tatoué. Le tatoueur trempe un peigne dans l'encre puis frappe le peigne sur la peau. L'encre pénètre sous la peau, fixant ainsi le tatouage.





Pour en savoir plus sur les origines du tatouage jusqu’à nos jours: Fenua Tattoo 

Ces quelques lignes expliquent l'importance de la dimension culturelle du tatouage marquisien : www. marquises.pf/tatouage.htm

Un grand merci à Fred pour les photos -  ©TahitiDailyPhoto - Avril 2015 - Tahiti > Punaauia

26 avril 2015

Salon du tatouage - Tattoo event (1/2)

At the beginning of April, the tahitian annual tattoo convention took place in Punaauia.
In recent decades, the practice of tattooing in Polynesia reborn after a sharp decline, with the difference that getting a tattoo is no longer a traditional "obligation"  but a personal choice. The  typically Tahitian and Marquesan patterns, therefore, have been adapted to the demand and are constantly changing. There is a symbolism that allows insiders to decrypt a tattoo according to this symbolism, which for the average person, is just "a drawing" or "patterns".

Début avril, le salon annuel du tatouage a eu lieu à Punaauia.
Depuis quelques décennies, la pratique du tatouage en Polynésie renaît après un très fort recul, à la différence près que se faire tatouer n'est désormais plus une "obligation" traditionnelle mais un choix personnel. Les motifs typiquement tahitiens ou marquisiens, de ce fait, se sont adaptés à la demande et sont en constante évolution. Il existe toute une symbolique qui permet aux initiés de décrypter un tatouage réalisé selon cette symbolique, qui pour une personne lambda, représente juste "un dessin" ou "des motifs".


J'ai eu l'occasion de demander à un Marquisien de l'île de Hiva Oa comment se passait le tatouage actuellement aux îles Marquises, pour les Marquisiens. Il m'a expliqué que la personne qui souhaite se faire tatouer (envie, besoin relatif à un événement particulier) va chez le tatoueur, lui dit à peu près où elle veut se faire tatouer, peut donner quelques idées et que le tatoueur improvise surtout son tatouage en fonction de ce que la personne dégage.

I had the opportunity to ask a Marquesan from Hiva Oa island about the way tattooing happens currently for Marquesan people on Marquesan islands. He explained to me that the person who wants to get a tattoo (envy, need related to a specific event) goes to the tattoo artist, tells him about where he wants to get a tattoo, could give some ideas. Then, the tattooist improvises his tattoo depending on what the person emits.


Cette procédure "freehand", très loin du décalquage d'un dessin sur la peau avant tatouage nécessite pour le futur tatoué d'avoir une confiance aveugle en l'artiste.
En général, le tatoueur dessine des traits au feutre directement sur la peau, afin de donner une idée de la taille du tatouage et de définir les grandes lignes des motifs. Le résultat définitif est découvert par le tatoué seulement une fois le travail fini.

 This "freehand" procedure, further away from a perfect tracing on the skin before tattooing, requires for the future tattooed to have a blind faith in the artist.
In general, the tattoo artist draws strokes in marker directly on the skin, to give an idea of the size of the tattoo and to define the outline of the patterns. The final result is discovered by the tattooed only when the work is finished.





Voici Mano Salmon à l'oeuvre. Son frère Aroma et lui sont tatoueurs, mais aussi musiciens et chanteurs originaux (avec leur groupe Tikahiri, ils chantent du hard rock en langue puamotu, la langue de l'archipel des Tuamotu).

Here is Mano Salmon at work.  His brother Aroma and him are tattoo artists, but also original musicians and singers (with their  group namedTikahiri , they sing hard rock in puamotu language, the language of the Tuamotu Archipelago).


Un grand merci à Fred pour les photos -  ©TahitiDailyPhoto - Avril 2015 - Tahiti > Punaauia

25 avril 2015

Le lagon de Bora-Bora (6) - Green hyphens

Traits d'union verts entre nuances de bleu ...

Green hyphens between shades of blue ...


Photos pa ©TahitiDailyPhoto - Avril 2011 - Bora-Bora

23 avril 2015

Grapefruit juice - Jus de pamplemousse

Un jus de pamplemousse frais, un vrai délice qu'on peut s'offrir partout à Tahiti.

A grapefruit fresh juice, a real delight everywhere in Tahiti.


 Photo par ©TahitiDailyPhoto - Décembre 2011 - Tahiti

22 avril 2015

21 avril 2015

Le lagon de Bora-Bora (5)

Retour à Bora-Bora avec des photos de l'environnement de l'hôtel Intercontinental.

Back to Bora Bora with pictures of the environment of the Intercontinental hotel.







 Photos par ©TahitiDailyPhoto - Avril 2011 - Bora-Bora

20 avril 2015

Joueuses de ukulele - Portrait 2/2

Place Toata pour le record du monde de ukulele : couleurs, sourires, senteurs, musique, bonne humeur ...

Place Toata for the ukulele world record : colors, smiles, scents, music, good mood ...

 
  
Avec l'amicale autorisation de Fred -  ©TahitiDailyPhoto - Avril 2015 - Papeete



19 avril 2015

Joueuse de ukulele - Portrait 1/2

Place Toata pour le record du monde de ukulele : couleurs, sourires, senteurs, musique, bonne humeur ...

Place Toata for the ukulele world record : colors, smiles, scents, music, good mood ...



Avec l'amicale autorisation de Fred -  ©TahitiDailyPhoto - Avril 2015 - Tahiti > Papeete

18 avril 2015

17 avril 2015

Ukulele world record - Record du monde de ukulele (1/2)

 Il y a quelques jours, Tahiti a battu le record du monde de joueurs simultanés au ukulele en interprétant la chanson "Bora-Bora". Ils étaient 4750 réunis place Toata (que je vous ai montrée ici).
Few days ago , Tahiti beat the world record of simultaneous players of ukulele interpreting the song "Bora Bora". They were 4750 gathered  at Toata place.




Avec l'amicale autorisation de Fred -  ©TahitiDailyPhoto - Avril 2015 - Papeete

16 avril 2015

Vallée de la Papenoo (4/4)

Baignade beaucoup plus fraîche que dans l'océan Pacifique et les lagons ...
Much cooler than swimming in the Pacific Ocean and in lagoons ...


 
 

Photos par ©TahitiDailyPhoto - Février 2015 - Tahiti > Vallée de Papenoo

15 avril 2015

Vallée de la Papenoo (3/4)

Un marae (explication ici) et le site archéologique de Farehape (cliquez pour plus d'informations).

  




Photos par ©TahitiDailyPhoto - Février 2015 - Tahiti > Vallée de Papenoo

14 avril 2015

Vallée de la Papenoo (2/4)

Tahiti est une île extrêmement verte, la nature est généreuse ...

Tahiti is a very green island, nature is generous ...




Photos par ©TahitiDailyPhoto - Février 2015 - Tahiti > Vallée de Papeeno

13 avril 2015

Vallée de la Papenoo (1/4)

La vallée de la Papenoo à Tahiti compte 3 centrales hydrauliques entretenues par la société Marama Nui, filiale du groupe GDF Suez. 
Quand il pleut beaucoup, l'eau déborde des retenues d'eau. 

 The valley of the Papenoo has 3 hydropower plants maintained by the company Marama Nui, a subsidiary of GDF Suez.
When it rains heavily, the water overflows from reservoirs.




Des ponts sont aménagés
Bridges have been built.






Photos par ©TahitiDailyPhoto - Février 2015 - Tahiti > Vallée de Papenoo

11 avril 2015

Le lagon de Bora-Bora (4)

Probably the best way to enjoy Bora-Bora is to take a catamaran trip over its incredible lagoon.

La meilleure façon de profiter de Bora-Bora est sans doute de naviguer sur son incroyable lagon.

 

Photos par ©TahitiDailyPhoto - Avril 2011 - Bora-Bora

10 avril 2015

Marquesan dances - Danses marquisiennes

Les grands hôtels de Tahiti proposent souvent des soirées-spectacles.
Ici, des danseurs d'une troupe marquisienne (archipel des Marquises)
Même si ici, les danseurs se produisent pour les touristes, la danse "traditionnelle" n'est pas un folklore mais un Art bien vivant et en constante mutation en Polynésie française.

Luxury hotels often offer Tahitian evening shows.
Here, the dancers are from a Marquesan troupe (Marquesas archipelago)
Even though the dancers perform for tourists, "traditional" dance is not folklore but alive and a constantly changing Art in French Polynesia.




Photos par ©TahitiDailyPhoto - Avril 2011 - Tahiti > Punaauia